Des choses à écrire...

Écrit par Christine Kunz le 4 juin 2019, dans - lignes de mots.
3095 | 5

L’idée de cette catégorie est de vous inciter à écrire autour des textes du Big Bass Band. Tout le monde peut le faire !!!


Ce mois-ci "Des choses à vivre" !

A partir de ce texte, on peut en écrire plein d’autres. Amusez-vous ! Nous aimons relier les mots et la musique. Face à la rubrique « lignes de basse » de Frank, proposant aux bassistes de jouer les lignes du Big Bass Band, avec « lignes de mots », je vous invite à écrire.

Des choses à Vivre
Des choses à vivre
 
A force de contact de caresses de pincements
A force qu’on me touche me fait naître sentiments
De forme et de belles ondes je me « trans’humanise »
Dans son âme où je plonge, de nouveaux sens je puise
 
Bass ist… bassiste bassiste ist bass, fusionnent et s’inversent
Se passionnent l’un en l’autre se déversent
Vice et versa l’autre en l’un devient, deux vient… UN
 
Âme se divise
Fait vibrer l’inanimé
En osmose acquise
De celui ou celle dont elle est
 
L’homme se joue, la basse se pense
Ou c’est peut-être l’homme
qui se pense quand sa basse joue
 
les deux s’accordent à une même transe
s’accordent la même danse
chemin se fait de notes et mots, immense
et l’on ne sait plus qui est qui
 
Ainsi, métamorphose : le bois, les cordes osent
être sans avoir, la voix déborde et pose
Une trêve, un rêve où l’esprit ouvert repose, une île,
Il y a tant à vivre de choses !

Je m’inspire du premier article de Frank :
l’étude du 2ème thème situé à 4 :12 minutes du morceau Des choses à vivre.

La règle sera donc celle du du 2, 4 et 12 : dans le texte, du début à la fin, je compte 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 et ne retiens que les mots en gras (2 4 12) et ce jusqu’à a fin ! Les mots séparés par une apostrophe comptent pour un mot, ceux séparés par un tiret pour deux. Exemple : qu’on = 1 mot et peut-être = 2 mots.

Voilà ce que ça donne...

“Des choses à vivre
 
A force de contact de caresses de pincements
A force qu’on me touche me fait naître sentiments
De forme et de belles ondes je me « trans’humanise »
Dans son âme où je plonge, de nouveaux sens je puise
 
Bass ist… bassiste bassiste ist bass, fusionnent et s’inversent
Se passionnent l’un en l’autre se déversent
Vice et versa l’autre en l’un devient, deux vient… UN
 
Âme se divise
Fait vibrer l’inanimé
En osmose acquise
De celui ou celle dont elle est
 
L’homme se joue, la basse se pense
Ou c’est peut-être l’homme
qui se pense quand sa basse joue
 
les deux s’accordent à une même transe
s’accordent la même danse
chemin se fait de notes et mots, immense
et l’on ne sait plus qui est qui
 
Ainsi, métamorphose : le bois, les cordes osent
être sans avoir, la voix déborde et pose
Une trêve, un rêve où l’esprit ouvert repose, une île,
Il y a tant à vivre de choses !”

Le but de cet exercice était de vous constituer un champ lexical de base.
Prenez donc tous ces mots ou une partie seulement, dans l’ordre ou le désordre, ajoutez des mots, même des phrases et écrivez votre propre texte.

Jouez avec les sonorités, travaillez davantage le fond du message, vous avez toute liberté !
Pour finir, publiez vos textes à votre guise dans les commentaires qui seront validés par le webmaster avant d’être mis en ligne. Signez de votre patronyme ou d’un pseudo.

A vous !
Que l’inspiration vous gagne, vos lignes de mots seront slams !!!

Pour télécharger le texte du jour et son champ lexical,
veuillez remplir le formulaire ci-dessous...







Vos commentaires

Ils n'apparaîtront qu'après avoir été validés par un administrateur du site.

5 posts

Frank Nelson Le 9/06/2019 à 09h08.

Andy Eht écrit :
"Ta basse me berce
Je tombe à la renverse
Je plonge et fusionne
Confusément
Avec les ondes
Qui vibrent et jouent en moi
Se passionnent et s inversent."

Christine Kunz Le 11/06/2019 à 10h31.

Merci Andy pour ta participation ! N’hésite pas à suivre mes invitations à jouer avec les mots. Nous aurons peut-être l’occasion de nous croiser sur une scène slam ou ailleurs. Belle continuation à toi



Jean-Yves Tual Le 4/06/2019 à 13h54.

Transe Danse Basse

Femmes qui dansent, Femmes qui vibrent
Femmes en transe, qui osent vivre

Rêves sans trêves s’accordent et se passionnent
Basse devient force et les corps fusionnent

Même les mots aux sons perdus
Plongent à nouveau dans l’inconnu

Belles acquises mais non soumises
Jouent de leur coeur et se déguisent

Femmes qui dansent, Femmes qui vibrent
Femmes en transe, qui osent vivre

JY Tual

Frank Nelson Le 4/06/2019 à 18h49.

Frank "webmaster" et moi-même sommes enchantés de te lire ici Jean-Yves merci ! C’est un plaisir pour nous. Tu es le premier d’une longue liste, je l’espère, à s’amuser avec les mots. On se croise bientôt chez Sami ou ailleurs qui sait ? !!! Des grosses bises Christine

Jean-Yves Tual Le 4/06/2019 à 20h27.

J’aime participer aux défis créatifs de toutes espèces et comme j’adore jouer avec les mots et les couleurs, je n’ai évidemment pas pu résister !
Très hâte de lire d’autres textes aussi... J’espère que votre petit jeu va exciter les neurones créatifs d’un maximum d’auteurs en herbe ou/et avertis ! Big Basses Bises du p’tit bonhomme et au grand plaisir de vous revoir ici ou là, à l’occasion !! JY




Suivez-nous

Partenaires